NE MANQUEZ RIEN!

Grâce à sa newsletter, HELLA vous informe gratuitement, toutes les deux semaines, de toutes les nouveautés de HELLA TECH WORLD

Restez informés!
Afficher les informations complémentaires concernant notre newsletter Masquer les informations complémentaires concernant notre newsletter
 

Grâce à sa newsletter, HELLA vous informe gratuitement, toutes les deux semaines, de toutes les nouveautés de HELLA TECH WORLD, telles que :

  • Nouvelles consignes de réparation spécifiques au véhicule
  • Informations techniques, des connaissances de base aux conseils de diagnostics
  • Nouveautés produits
  • Campagnes marketing pour les ateliers et jeux promotionnels

Pour cela, il vous suffit de saisir votre adresse e-mail. Si vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter, veuillez cliquer ici.

Feux de signalisation

Vous trouverez ici des connaissances utiles et de précieux conseils sur le thème des feux de signalisation pour les véhicules.

Les feux de signalisation ont une fonction de sécurité importante. Ils indiquent les décélérations et les changements de direction et rendent les véhicules plus visibles pour les usagers de la route dans l'obscurité ou lorsque les conditions sont mauvaises. Vous découvrirez sur cette page la structure des feux de signalisation et la technologie qui se cache derrière les nouveaux systèmes de signalisation. De plus, vous trouverez ici les causes de défaillance les plus fréquentes des feux de signalisation, des conseils pour le dépannage, ainsi que des remarques concernant les prescriptions importantes.

Consigne de sécurité importante
Les informations techniques et les conseils pratiques compilés ci-après ont été rédigés par HELLA afin de fournir une aide professionnelle aux ateliers de la réparation automobile dans le cadre de leurs activités. Toutes les informations mises à disposition sur ce site sont destinées à être exploitées uniquement par des professionnels qualifiés.

 

FEUX DE SIGNALISATION: STRUCTURE

Les feux extérieurs - qu'ils soient montés à l'avant, sur le côté ou à l'arrière du véhicule - informent les autres usagers de la route grâce à leurs signaux et contribuent donc grandement à la sécurité routière.

Un feu de signalisation conventionnel de véhicule particulier est en principe composé de trois éléments : le porte-lampe, le boîtier et la glace.

 

  • Le porte-lampe positionne correctement une ou plusieurs sources lumineuses par rapport au système optique du feu.

 

  • Le boîtier contient les réflecteurs qui sont généralement moulés.

 

  • La glace garantit la répartition de la lumière grâce à des structures optiques supplémentaires.

 

Pour respecter les exigences photométriques, la lumière de la source lumineuse doit être collectée, orientée, déviée et répartie. Pour cela, différents éléments optiques sont utilisés.

Feux de signalisation : Systèmes optiques avec lampes

Systèmes optiques avec lampes

ASIGNIS® – SYSTÈME DE SIGNALISATION ADAPTABLE: FONCTIONNEMENT

Dans un feu arrière, toutes les fonctions de signalisation fonctionnent toujours au même niveau, que l’automobiliste conduise de jour, de nuit ou par un matin clair mais brumeux. Il n’existe actuellement qu’une seule possibilité d’adaptation au mauvais temps : le feu arrière de brouillard. Celui-ci est toutefois souvent mal utilisé et trouble ainsi les autres automobilistes. D’autres informations, comme par exemple un freinage léger ou un freinage d'urgence, ne sont pas transmises.

 

Grâce à ASIGNIS®, l’effet de signalisation des différentes fonctions d’un feu arrière (frein, clignotant, etc.) peut être adapté aux circonstances du moment. L’intensité lumineuse des signaux (par exemple plus clair de jour et plus sombre de nuit ou en cas de signal de freinage) peut varier selon les conditions météorologiques et la visibilité..

 

Il est possible d’obtenir des signaux de freinage différenciables par exemple grâce à une surface de signalisation plus grande, une augmentation de la luminosité ou l’introduction d'une fréquence de clignotement plus élevée. Le feu de stop est activé en trois étapes en fonction de la décélération : plus elle est forte, plus les LED sont nombreuses à s'allumer. Lors d'un freinage d’urgence, une zone du feu de stop rouge clignote et assure une fonction d'avertissement supplémentaire.

CONSEILS DE MANIPULATION DES FEUX DE SIGNALISATION: CONSEILS PRATIQUES

Sur de nombreux véhicules, les sources lumineuses sont commandées en modulation par largeur d'impulsions (PWM). Cela comporte de nombreux avantages pour l'éclairage du véhicule. Les mêmes lampes peuvent être utilisées pour différentes fonctions et leur durée de vie s'allonge.

 

On trouve également une PWM sur les feux arrière de la Golf V. La PWM permet d'utiliser une lampe 21 W pour le feu de stop et le feu de position arrière. La largeur d'impulsions est modulée de sorte que la lampe 21 W atteigne le même flux lumineux qu'une lampe 5 W. En cas d'actionnement du frein, la durée d'activation dure jusqu'à ce que 13,5 V soient appliqués au feu de stop et que la lampe 21 W fournisse le flux lumineux complet (voir Fig.). Lorsque le frein est relâché, la tension revient à 5,74 V.

 

Lors du changement de lampe dans les feux de signalisation, les indications et spécifications du fabricant doivent toujours être respectées. En cas d'utilisation d'une lampe incorrecte, l'intensité lumineuse souhaitée risque de ne pas être atteinte.

FEUX DE SIGNALISATION DÉFECTUEUX: SYMPTÔMES

On peut reconnaître un feu de signalisation défectueux aux symptômes suivants :

  • Pas d’émission de signal dans les différentes fonctions, par exemple le feu de stop, ce qui signifie des risques plus importants au niveau de la sécurité, notamment de nuit
  • Allumage du voyant sur le tableau de bord (contrôle de défaillance, le cas échéant)
  • Allumage de deux fonctions d’éclairage, par exemple les feux clignotant et de position arrière

CONTRÔLER LES FEUX DE SIGNALISATION: DÉPANNAGE

La défaillance d'un feu de signalisation peut toujours avoir plusieurs causes. Lors du dépannage, tenir compte des points suivants :

  • Contrôler la source lumineuse et la remplacer le cas échéant
  • Contrôler l’absence de corrosion et de pertes de contact au niveau du porte-lampe
  • Contrôler l’alimentation, y compris les fusibles
  • Contrôler l’absence de corrosion et de détérioration mécanique au niveau du connecteur
  • Sur les véhicules à modulation de largeur d'impulsions, contrôler les signaux à l'aide d'un oscilloscope / appareil de diagnostic.

PRESCRIPTIONS POUR LES FEUX DE SIGNALISATION: BON À SAVOIR

En raison du volume des dispositions légales, seules les réglementations les plus importantes sont indiquées ci-après. Dans les directives suivantes figurent toutefois tous les éléments essentiels relatifs aux feux de signalisation, à leurs caractéristiques et leurs utilisations.

 

76/759/CEE, ECE-R6, StVZO § 54
Feux clignotants avant, arrière et latéraux

 

76/758/CEE, ECE-R7, StVZO §§ 51 et 53
Feux de gabarit avant et arrière et feux de position arrière

 

77/540/CEE, ECE-R77, StVZO § 51
Feux de stationnement avant et arrière

 

ECE-R87
Feux diurnes

 

77/539/CEE, ECE-R23, StVZO § 52
Projecteurs de recul

 

76/758/CEE, ECE-R7, StVZO § 53
Feux de stop

 

77/538/CEE, ECE-R38, StVZO § 53d
Feux antibrouillard arrière

 

76/760/CEE, ECE-R4, StVZO § 60
Feux éclaire-plaque

 

ECE-R3
Catadioptres

Feux clignotants avant, arrière et latéraux
Nombre à l'avant Deux
Nombre à l'arrière Deux ou quatre
Nombre sur le côté
(en option)
Un par côté
Couleur Orange
En hauteur Entre 350 mm et 1 500 mm admis
En largeur 400 mm max. du point le plus extérieur de la carrosserie, au moins 600 mm l’un par rapport à l’autre
Sur le côté Hauteur de montage entre 350 mm et 1 500 mm et distance max. de 1 800 mm par rapport au contour avant du véhicule.
Branchement électrique Une centrale clignotante électronique est composée d'un générateur de cadence qui active des lampes par un relais. Elle dispose en outre d’un circuit de contrôle qui fonctionne en fonction du courant et qui modifie la fréquence d’éclat de clignotement en cas de défaillance d’une lampe. La fréquence des signaux clignotants se situe entre 60 et 120 par minute. Tous les feux clignotant d’un côté doivent fonctionner de manière synchrone.
Témoin d’enclenchement Voyant vert
Autres Pour la surveillance du système de clignotant, il existe différents contrôles fonctionnels selon l’exigence (contrôle monocircuit ou deux circuits).
Feux de gabarit (VP) avant
Nombre Deux ou quatre
Couleurs Blanc ; orange en cas de projecteurs principaux orange
Montage en applique La disposition est la même que pour les feux clignotant avant.
Autres Les véhicules et remorques de plus de 1 600 mm nécessitent des feux de gabarit (à l’avant).

 

Feux de position arrière
Nombre Deux ou quatre
Couleur Rouge
En hauteur Entre 350 mm et 1 500 mm admis
En largeur 400 mm max. du point le plus extérieur de la carrosserie, au moins 600 mm l’un par rapport à l’autre
Branchement électrique Pas de prescriptions particulières
Autres En cas de fonction double (feu de stop et feu de position arrière), le rapport d'intensité lumineuse de chaque fonction doit être d'au moins 5 pour 1.
Feux antibrouillard arrière
Nombre Un ou deux
Couleur Rouge
En hauteur Entre 250 mm et 1 000 mm admis
En largeur La distance par rapport au feu de stop doit être d'au moins 100 mm.
Branchement électrique Les feux antibrouillard arrière ne doivent fonctionner que si les projecteurs de croisement, de route ou antibrouillard sont activés. Ils doivent pouvoir être éteints indépendamment des antibrouillards.
Témoin d’enclenchement Jaune ; pour les véhicules homologués avant 1981, également vert
Autres La surface éclairante visible ne doit pas être de plus de 140 cm2 . L'éclairage ne doit être activé que lorsque la visibilité passe sous les 50 m.
Feux antibrouillard arrière
Nombre Un ou deux
Couleur Rouge
En hauteur Entre 250 mm et 1 000 mm admis
En largeur La distance par rapport au feu de stop doit être d'au moins 100 mm.
Branchement électrique Les feux antibrouillard arrière ne doivent fonctionner que si les projecteurs de croisement, de route ou antibrouillard sont activés. Ils doivent pouvoir être éteints indépendamment des antibrouillards.
Témoin d’enclenchement Jaune ; pour les véhicules homologués avant 1981, également vert
Autres La surface éclairante visible ne doit pas être de plus de 140 cm2 . L'éclairage ne doit être activé que lorsque la visibilité passe sous les 50 m.
Feux éclaire-plaque
Nombre Selon l’exigence, un ou deux
Couleur Blanc
Montage en applique Pas de prescriptions particulières
Branchement électrique Pas de prescriptions particulières
Témoin d’enclenchement Jaune ; pour les véhicules homologués avant 1981, également vert
Autres La plaque arrière doit être éclairée de sorte à être encore visible à 25 m. La luminance minimale sur la surface totale doit être d'au moins 2,5 cd/m2 .
Feux de recul
Nombre Un ou deux
Couleur Blanc
En hauteur 250 mm à 1 200 mm admis
En largeur Pas de prescriptions particulières
Branchement électrique La connexion ne fonctionne que si le contact est mis et la marche arrière enclenchée.
Feux de stationnement
Nombre Selon l’exigence, deux à l'avant et deux à l'arrière ou un de chaque côté
Couleur Blanc
En hauteur Entre 350 mm et 1 500 mm admis
En largeur 400 mm max. du point le plus extérieur de la carrosserie, au moins 600 mm l’un par rapport à l’autre
Branchement électrique Les feux de stationnement doivent également fonctionner sans que les autres feux soient activés.
Témoin d’enclenchement Jaune ; pour les véhicules homologués avant 1981, également vert
Autres En règle générale, la fonction de feu de stationnement est assurée par les feux de position arrière.
Feux de position latéraux
Nombre Selon la longueur du véhicule
Couleur Orange
En hauteur Entre 250 mm et 1 500 mm admis
En largeur 3 000 mm max. par rapport au contour avant du véhicule et 1 000 mm max. par rapport au contour arrière du véhicule
Branchement électrique Pas de prescriptions particulières
Feux diurnes
Nombre Deux à l'avant
Couleur Blanc
En hauteur Entre 250 mm et 1 500 mm admis
En largeur 400 mm max. du point le plus extérieur de la carrosserie, au moins 600 mm l’un par rapport à l’autre
Branchement électrique Les feux diurnes doivent s’éteindre automatiquement lorsque les projecteurs de croisement sont allumés.

Spécifications de montage, vue latérale

Prescriptions des feux de signalisation : Spécifications de montage, vue latérale

Feux de position latéraux (SML) / Catadioptres de position latéraux (SMR)
1 SML/SMR : 1 000 mm max. (par rapport au contour arrière du véhicule)
2 Tous : 3 000 mm max.
3 Feux clignotant : 1 800 mm max. SML/SMR : 3 000 mm max. (par rapport au contour avant du véhicule)
4 SMR : 900 mm max., SML : 1 500 mm
5 SML/SMR : 250 mm min.
6 SMR/SML : 250 mm min., feux clignotant : 350 mm
7 SMR : 900 mm max., SML/feux clignotant : 1 500 mm

Spécifications de montage, vue arrière

Prescriptions des feux de signalisation : Spécifications de montage, vue arrière

Feux de position latéraux (SML) / Catadioptres de position latéraux (SMR)
1 S’applique uniquement aux feux clignotant / feux de stop / feux de position arrière / catadioptres : 600 mm max.
2 S’applique uniquement aux feux clignotant / feux de position arrière / catadioptres
3 Feu de stop surélevé : 850 mm min.
4 Feu arrière : 350 mm min.
5 Feu arrière : 1 500 mm max.
6 Feu de stop surélevé : 150 mm max. sous le feu arrière ou 3

NUMÉRO D'HOMOLOGATION SUR LES FEUX DE SIGNALISATION

Pour les dispositifs d’éclairage de véhicules, il existe des directives de construction et de fonctionnement nationales et internationales d’après lesquelles les dispositifs doivent être fabriqués et testés. Pour les feux de signalisation, il existe des marquages d’homologation devant figurer sur le feu.

 

Exemple
Sur un feu, on peut lire RS1 IAF 02 E1 Æ 31483 :

  • R correspond au feu de position arrière,
  • S1 correspond au feu de stop,
  • IA correspond au catadioptre,
  • F correspond au feu antibrouillard arrière et 02 signifie que la directive a été modifiée pour la deuxième fois depuis son apparition.

 

Les caractéristiques suivantes sont intégrées dans le feu arrière :

  • La marque E1 indique que le feu a été homologué en Allemagne.
  • La flèche indique le sens de montage du feu et est donc toujours orientée vers l'extérieur du véhicule. S’il n’y a pas de flèche, le feu peut être monté à l'arrière à droite ou à gauche.
  • Le numéro d’homologation à cinq chiffres forme l'élément final.

COMMENT DÉCODER LES CHIFFRES ET LES COMBINAISONS DE CARACTÈRES DES FEUX DE SIGNALISATION

A Feu de gabarit
AR Feu de recul
F Feu antibrouillard arrière
IA Catadioptres
R Feu de position arrière
S1 Feu de stop
1 Feu clignotant avant (conception technique différente)
1a Feu clignotant avant (conception technique différente)
1b Feu clignotant avant (conception technique différente)
2a Feu clignotant arrière
5 Répétiteur de feu clignotant latéral (pour véhicules jusqu'à 6 m de long)
6 Répétiteur de feu clignotant latéral (pour véhicules de plus de 6 m de long)
SM1 Feu de position latéral (pour tous véhicules)
SM2 Feu de position latéral (pour véhicules jusqu’à 6 m de long)

 

Les valeurs d'intensité lumineuse autorisées varient selon la fonction. Les modifications du mouvement (freinage = 60 cd) ont des signaux lumineux plus puissants que pour la position ou l'orientation (feu de position arrière = 4 cd).

 

S Feu de position arrière
B Feu de stop
ZB Feu de stop supplémentaire
BL Feu clignotant
ZR Feu arrière
NES Feu antibrouillard arrière
PO Feu de position