NE MANQUEZ RIEN!

Grâce à sa newsletter, HELLA vous informe gratuitement, toutes les deux semaines, de toutes les nouveautés de HELLA TECH WORLD

Restez informés!
Afficher les informations complémentaires concernant notre newsletter Masquer les informations complémentaires concernant notre newsletter
 

Grâce à sa newsletter, HELLA vous informe gratuitement, toutes les deux semaines, de toutes les nouveautés de HELLA TECH WORLD, telles que :

  • Nouvelles consignes de réparation spécifiques au véhicule
  • Informations techniques, des connaissances de base aux conseils de diagnostics
  • Nouveautés produits
  • Campagnes marketing pour les ateliers et jeux promotionnels

Pour cela, il vous suffit de saisir votre adresse e-mail. Si vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter, veuillez cliquer ici.

Répartition lumineuse

Vous trouverez ici des connaissances précieuses et des conseils utiles sur le thème de la répartition lumineuse pour les feux de croisement, les feux de route et l'éclairage « route départementale ».

Chaque conducteur connait les technologies d'éclairage « Feux de croisement » et « Feux de route ». Les systèmes d'éclairage modernes offrent encore plus de possibilités pour la répartition lumineuse et tirent le maximum de l'éclairage de la chaussé, bien sûr en respectant les prescriptions légales. Vous pouvez lire ici, avec quelles astuces cela est réalisé et ce qui se cache derrière les nouvelles technologies d'éclairage comme l'éclairage « route départementale ».

Consigne de sécurité importante
Les informations techniques et les conseils pratiques compilés ci-après ont été rédigés par HELLA afin de fournir une aide professionnelle aux ateliers de la réparation automobile dans le cadre de leurs activités. Toutes les informations mises à disposition sur ce site sont destinées à être exploitées uniquement par des professionnels qualifiés.

 

RÉPARTITION LUMINEUSE POUR FEUX DE CROISEMENT: COMPARAISON

Les feux de croisement sont un élément important de l'éclairage de la voiture et sont prescrits par la loi pour chaque véhicule. Ils éclairent de manière sûre la route dans le champ proche se trouvant devant le véhicule, sans éblouir les autres usagers de la circulation. Par conséquent, il existe des exigences particulières concernant l'éclairage et la répartition, qui est généralement asymétrique. Les feux de croisement rendent également le véhicule bien visible dans l'obscurité pour les autres usagers de la circulation.

Projecteur halogène pour feux de croisement

Dans le cas de projecteurs halogènes pour phares de voiture, la répartition lumineuse présente une nette pente de 15° dans la plage de la part de lumière asymétrique. C'est toujours la répartition lumineuse la plus largement utilisée aujourd'hui. La pente constante de la part asymétrique est également typique pour cette caractéristique. En raison de la lampe halogène, la couleur de la lumière est jaune blanchâtre.

 

Dans le graphique ci-contre qui illustre la répartition lumineuse, la partie symétrique de la lumière se situe à gauche de la « ligne zéro » verticale (circulation en sens inverse) juste en dessous de la limite en pointillés « clair/obscure ». Ceci pour ne pas éblouir les conducteurs du trafic en sens inverse. Pour plus de visibilité sur la chaussée et sur le bord droit de la route, la répartition lumineuse asymétrique augmente la portée.

Projecteur bi-xénon pour feux de croisement

Lors de la répartition de l'éclairage de croisement des projecteurs bi-xénon, on peut voir une légère pente (12°) de la part de lumière asymétrique. Pour de plus en plus de projecteurs, la pente est entre 12° et 75°. La manifestation de la part de lumière asymétrique présente un « coude » qui cependant ne représente pas un défaut dans le projecteur. En raison de la forte intensité lumineuse, cette caractéristique est nécessaire afin de ne pas dépasser certaines valeurs prescrites en Lux dans la répartition lumineuse, conformément aux règlements correspondants de la CEE. Du fait du système à xénon et de la forte valeur en kelvin associée, la lumière est de couleur bleue blanchâtre.

 

Dans le graphique de répartition lumineuse représenté, la partie symétrique de la lumière se situe à gauche de la « ligne zéro » verticale (circulation en sens inverse) juste en dessous de la limite en pointillés « clair/obscure ». Ceci pour ne pas éblouir les conducteurs du trafic en sens inverse. La visibilité sur la chaussée et sur le bord de la route augmente la répartition lumineuse asymétrique.

Projecteur LED pour feux de croisement

La pente de la part de lumière asymétrique ressemble au système bi-xénon en ce qui concerne la répartition de l'éclairage de croisement. La manifestation de la part de lumière asymétrique présente un « coude » (voir flèche). Celui-ci ne représente cependant pas un défaut dans le projecteur. Le pente permet de reconnaître plus facilement et plus tôt les balises noires et blanches ou la délimitation de l'autre côté de la route.

 

Dans le graphique, la partie symétrique de la lumière se situe à gauche de la « ligne zéro » verticale (circulation en sens inverse) juste en dessous de la limite en pointillés « clair/obscure ». Ceci pour ne pas éblouir les conducteurs du trafic en sens inverse. On reconnaît clairement sur le côté gauche une faible hausse asymétrique de la répartition lumineuse.

RÉPARTITION LUMINEUSE FEUX DE ROUTE ET ÉCLAIRAGE « ROUTE DÉPARTEMENTALE »: COMPARAISON

En plus des feux de croisement, les feux de route en tant qu'élément de l'éclairage de la voiture sont prescrits par la loi. Contrairement aux feux de croisement, les feux de route permettent un éclairage maximal de la chaussée. En conséquence, ils sont utilisés surtout sur des itinéraires très sombres et à faible visibilité, sans trafic en sens inverse, sur lesquels les feux de route améliorent nettement la visibilité et donc la sécurité, même à plus grande vitesse. En outre, les feux de route permettent d'activer l'avertisseur optique.

Feu de route classique

La répartition lumineuse des feux de route visible sur les photos/écrans de contrôle montre clairement les différences entre le feu de route classique et celui d'un projecteur LED. Les feux de route classiques décrivent un éclairage plutôt ponctuel ou ovale tout autour du repère central (petit carré).

Projecteur LED pour feux de route

Dans le cas des feux de route du projecteur LED, une surface bien plus grande est éclairée. Ici aussi, l'intensité lumineuse la plus élevée se situe autour du repère central, mais en raison de la plus grande « quantité de lumière » émise par le projecteur, la lumière peut être répartie sur une plus grande surface.

Projecteur LED pour éclairage « route départementale »

Cette répartition lumineuse n'est activée qu'à partir d'une certaine vitesse. Selon le constructeur pour une vitesse comprise entre 50 et 80 km/h.

 

Du fait de la hausse de la limite clair/obscure (représentée sur le graphique), sur le côté gauche, l'éclairage de la chaussée et des bas-côtés s'améliorent. La part asymétrique de la lumière est plus pentue avec 60° et le « coude » est visible beaucoup plus tôt.