BACK

R… quoi ? Infos atelier concernant les réfrigérants

04/17/2018

Différents réfrigérants
R134a, R1234yf, R744, autant de désignations pour différents réfrigérants. Mais avec toutes ces abréviations, même un atelier peut s'y perdre. Qu'est-ce qui se cache derrière ? Quel réfrigérant utiliser et pour quoi ? À quoi faut-il veiller en tant qu'atelier ?
Ces dernières années, la législation a beaucoup changé. Nous vous en donnons un petit aperçu et vous livrons l'essentiel à connaître pour un atelier. Vous pourrez ainsi garder la tête froide en toute circonstance !
Jusqu'à récemment, le réfrigérant le plus utilisé dans les climatisations de véhicules était le R134a. Il s'agit d'un agent éprouvé et facile d'utilisation, possédant de bonnes performances de refroidissement

L'environnement d'abord
Cependant, comme vous le savez, la protection de l'environnement joue un rôle de plus en plus important dans le secteur automobile (et ce pas seulement depuis le « Diesel Gate »).
Le R134a présente un potentiel d'effet de serre (GWP : Global Warming Potential) de 1 430, ce qui est élevé et donc néfaste pour l'environnement !
Avec la directive 2006/40/CE, l'Europe a décidé que seuls des réfrigérants avec un GWP inférieur à 150 pourront encore être utilisés à l'avenir. Cela signifie la fin du R134a à moyen terme.
Les véhicules de type M1 (VP, véhicules de transport de passagers jusqu'à 8 places assises) et de type N1 (utilitaires avec un poids total autorisé inférieur à 3,5 t), pour lesquels une homologation a été délivrée au sein de l'UE à partir du 01/01/2011, ne pourront plus être équipés des systèmes de climatisation correspondants. Depuis le 01/01/2017, l'utilisation est par principe interdite dans les véhicules nouvellement homologués.

Et maintenant ?
Il est important de savoir que l'utilisation du réfrigérant R134a est toujours autorisée pour l'entretien et la réparation de systèmes R134a existants.
Le nouveau réfrigérant des climatisations modernes est le R1234yf, avec un GWP de 4 et des propriétés chimiques similaires au R134a. Il n'est pas possible de confondre les systèmes de climatisation R134a et R1234yf, car les connexions sont clairement différentes.
Mais attention lors de l'entretien de la climatisation : en raison de la grande similitude des gaz, il est possible d'utiliser l'ancien réfrigérant R134a sur les nouveaux systèmes (ou encore pire des agents mouillants ou du propane). La raison de cette utilisation (interdite) est, comme souvent, le prix.
Avant d'aspirer le réfrigérant, il est donc pertinent d'effectuer une analyse, afin de ne pas prendre de risques et d'éviter également d'endommager vos appareils d'entretien de la climatisation.
Un post-équipement est techniquement possible, mais en général, l'homologation du véhicule et la garantie deviennent caduques.

L'alternative naturelle
Un autre réfrigérant alternatif utilisé depuis peu est le dioxyde de carbone (R744) d'origine naturelle, considéré comme très écologique et présentant un très faible GWP de seulement 1. Cependant, les caractéristiques thermodynamiques du R744 se distinguent fondamentalement des alternatives chimiques R134a et R1234yf utilisées jusqu'à présent. Pour un fonctionnement efficient, des pressions très élevées (jusqu'à 10 fois supérieures) sont nécessaires dans le système de climatisation. C'est également la raison pour laquelle les installations existantes n'utilisent pas le R744 et ne sont pas post-équipées pour ce faire. Actuellement, peu de véhicules disposent de climatisations au R744 mais cela peut être amené à changer en raison des efforts pour protéger l'environnement. Si vous faites régulièrement face à différents modèles de véhicule, une formation est pertinente !
En tant que l'un des premiers fournisseurs, Behr Hella Service propose des composants de choix pour les circuits de refroidissement R744, en vente exclusive pour le marché de la rechange indépendante.

Vous trouverez de plus amples informations concernant les réfrigérants et les quantités correspondantes pour différents véhicules ici.